t

T comme #Transformation

valeursandco

Le fait de se transformer, de passer d’une forme à une autre (⚀ =>☻*) n’a jamais été simple.

Et bonne nouvelle, cela le sera de moins en moins.

Vous sentez un brin de pessimisme ? Que nenni ! Simplement du réalisme.

Nos environnements irrémédiablement se complexifient.

Que vous le vouliez ou non, oui je sais la vie est injuste :), la complexité est un paramètre à intégrer.

 

Quelques chiffres tout de même pour étayer le propos :

  • Nous produisons en deux ans autant de données qu’en deux millions d’années (minimum de 40 zéta-octets en 2020 !)
  • Une personne vit en permanence trois changements contre un il y a dix ans (Chaire ESSEC du Changement)
  • 50% des produits que nous consommerons dans dix ans n’existent pas encore (Chaire ESSEC du Changement)
  • Seuls 29% des projets système d’information aboutissent à un succès (Chaos Report Standish Group). Et pourtant les facteurs clés de réussite sont clairement identifiés : l’implication des dirigeants, la maturité émotionnelle, l’engagement des utilisateurs.

 

Dans des environnements complexes donc, mêlant incertitudes et foultitudes de variables et données, transformer une structure nécessite de sortir du cadre peu réaliste d’un processus statique.

Quelque soient les qualités des intervenants, celles des équipes du management, une logique de conduite du changement descendante restera inefficace.

Le sempiternel triptique « communiquer – accompagner – former » est à classer verticalement.

Oui, oui aucune hésitation à avoir, jetez le à la poubelle ! Sans oubliez évidemment le recyclage dans les trois piliers désormais à adopter: « co-construire – inclure – expérimenter ».

Il est vital de basculer sur un processus dynamique de « construction d’expériences de changement pour développer la capacité à changer » (Gladwel – Autissier – Moutot ).

 

Reste évidemment la question du comment ?

La maîtrise de l’animation d’ateliers participatifs est essentielle en différenciant évidemment leur apport : émergence de solutions, exploration, catharsis, ou encore proposition.

J’aime par exemple à utiliser en début de projet un book de 50 créations (illustrations ou photographies). Rapidement, très rapidement, les ressentis (craintes ou envies) s’expriment sans grande difficulté, quelque soit le niveau hiérarchique des référencements.

Un autre exemple avec celui de l’atelier « Le pont de cordes » lequel permet aux participants de définir les orientations que doivent prendre l’équipe en termes de fonctionnement, de résultats et de valeurs en exposant le passé, l’existant et le futur.

La boite à outils des workshops est quasi inépuisable.

 

Sur le sujet de l’expérimentation, créer par exemple, des « capsules agiles » reste un dispositif extrêmement puissant.

L’idée est d’identifier une ou plusieurs équipes promoteurs du projet, d’implémenter les nouvelles pratiques, le projet ou une partie du projet, puis de capitaliser et enfin de diffuser au reste des équipes.

 

Héraclite nous invitait déjà en son temps (et cela commence un peu à dater…) à considérer que « Ce qui demeure, c’est le changement lui-même ».

Il peut être temps de passer d’une logique de conduite de changement ponctuel descendante à la construction d’une véritable capacité à changer.

Il est peut-être temps donc de viser une forme de transformation permanente et s’acculturer à l’agilité – oui je sais c’est une idée fixe chez moi, l’agilité – en appliquant a minima ces quelques principes :

•     Diffuser le droit à l’erreur

•     Autonomiser les équipes

•     Revisiter les flux de décision et des circuits d’information

 

En résumé, un seul mot d’ordre : l’avenir appartient à ceux qui se transforment tôt.

–             Oui mais à quelle heure ?

–             Là maintenant !

 

* NDLR : mieux éviter l’inverse, de passer de cette forme ci :☻à celle-là : ⚀

Pour aller plus loin 

ESSEC Chaire du management https://sites.google.com/a/essec.edu/essec-chaire-changement/documentation/ressources

Chaos Report https://www.infoq.com/fr/articles/rapport-chaos-2015

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*